News

Maul : Regroupement debout, similaire au ruck, mais avec le ballon tenu par un joueur. Qu’est-ce que c’est en rugby ?

Le maul est une expression couramment utilisée dans le rugby pour désigner une forme de regroupement debout, similaire au ruck, mais avec le ballon tenu par un joueur. Cette action tactique est souvent utilisée par les équipes pour faire progresser le ballon et gagner du terrain. Dans cet article, nous allons explorer en détail ce qu’est exactement un maul, comment il se forme et comment il peut être utilisé pendant un match de rugby.

Définition du maul

Le maul est une situation de contact où un ou plusieurs joueurs d’une équipe porteuse du ballon sont entourés par des joueurs adversaires. Contrairement à un ruck, où le ballon est au sol et protégé par un joueur qui l’a ramassé avec ses pieds, dans un maul, le ballon est tenu par un joueur debout. Les joueurs autour du porteur de balle se regroupent en formant une structure compacte pour résister aux tentatives de l’équipe adverse de les arrêter ou de voler le ballon. Le maul est un élément clé du jeu de rugby et peut être utilisé comme une stratégie pour avancer sur le terrain.

Formation d’un maul

Un maul se forme généralement lorsque le porteur de balle est confronté à un adversaire et ne peut pas progresser davantage. À ce moment-là, ses coéquipiers se regroupent autour de lui, en le soutenant et en le protégeant. Les joueurs adversaires cherchent à arrêter la progression du maul en poussant ou en essayant de reprendre le ballon.

Le nombre de joueurs impliqués dans un maul peut varier, mais il est souvent composé du porteur de balle et d’un certain nombre de coéquipiers proches qui l’entourent. L’équipe adverse tente de s’opposer au maul en poussant depuis l’arrière et en essayant de bloquer sa progression. Cela crée une situation de confrontation physique intense entre les deux équipes et nécessite beaucoup de coordination de la part des joueurs pour maintenir le maul en place.

Utilisation tactique du maul

Le maul est souvent utilisé comme une stratégie de jeu pour faire progresser le ballon sur le terrain. Il peut être particulièrement efficace lorsqu’une équipe veut avancer rapidement tout en gardant le ballon sous son contrôle. Les joueurs entourant le porteur de balle peuvent l’aider à avancer en le poussant vers l’avant tout en évitant d’être plaqués par les joueurs adversaires.

Un maul réussi nécessite une bonne communication et une coordination précise entre les joueurs. Ils doivent travailler ensemble pour maintenir leur structure compacte tout en résistant aux efforts défensifs de l’équipe adverse. Si le maul est exécuté de manière efficace, l’équipe porteuse du ballon peut rapidement gagner du terrain tout en gardant le contrôle de la possession.

Différences entre mauls et rucks

Même s’ils sont similaires, il existe des différences clés entre les mauls et les rucks. Dans un ruck, le ballon est au sol et protégé par un joueur qui l’a ramassé avec ses pieds. L’équipe porteuse du ballon tente de garder le contrôle du ballon en le protégeant tout en les joueurs adversaires cherchant à le voler.

D’un autre côté, dans un maul, le porteur de balle est debout et entouré de ses coéquipiers. Les joueurs adversaires tentent de stopper la progression du maul en poussant depuis l’arrière ou en essayant de reprendre le ballon. Les deux actions nécessitent une coordination précise et un fort engagement physique, mais se différencient par la position du ballon et les objectifs de chaque équipe.

Le maul est une technique utilisée régulièrement lors d’un match de rugby pour avancer sur le terrain tout en gardant le contrôle du ballon. Il est similaire au ruck, mais avec le ballon tenu par un joueur debout plutôt que posé au sol. Cette action tactique demande une grande coordination et communication entre les joueurs pour maintenir la structure compacte du maul tout en résistant aux efforts défensifs de l’équipe adverse. Le maul est un élément clé du jeu de rugby et peut être utilisé comme une stratégie efficace pour progresser rapidement et gagner du terrain.

Source : https://rugbyici.com/